ACTUALITÉS


Le Codicontin® ne sera bientôt plus disponible en Suisse

Prof. Dr J. Mathis

Dans un avenir proche, l'entreprise pharmaceutique "Mundipharma" ne proposera plus le médicament Codicontin® en Suisse. Les comprimés de 120 mg de Codicontin seront encore disponibles un peu plus longtemps que les comprimés de 60 mg, mais seulement jusqu'à épuisement des stocks. Les patients prenant du Codicontin doivent donc se tourner vers des produits de remplacement. Malheureusement, aucun médicament contenant la même substance active (tartrate de dihydrocodéine) n'est disponible en Suisse.

Le patient et le médecin traitant ont encore deux possibilités. Soit ils essaient de passer à une autre substance active, soit ils tentent de se procurer la même substance active à l’étranger. En France, la substance en question est vendue par la même entreprise pharmaceutique sous forme de comprimé de 60 mg et s’appelle Dicodin® L.P. Mais personne ne sait pour combien de temps encore.

 

 

En Allemagne, cette substance est disponible sous forme de comprimés de 60, 90 et 120 mg et s’appelle «DHC Mundipharma Retardtabletten». Mais dans ce pays aussi, la distribution de ce médicament porte à discussion.

Si l’on décide d’acheter des médicaments à l’étranger, il est indispensable d’avoir une décision de prise en charge de la caisse maladie si l’on ne veut pas les payer soi-même.

Les préparations Targin@ et Oxycondon-Naloxon® sont tout aussi puissantes et officiellement autorisées en Allemagne pour le traitement du syndrome des jambes sans repos. En Suisse, ces médicaments ne sont pas officiellement autorisés pour le RLS. Il s’agit d’un opiacé et doit être utilisé «off label» avec une ordonnance pour stupéfiants comme s’il s’agissait d’un antalgique.


Kontakt

Contact

 

Diskutieren Sie mit anderen Betroffenen via Facebook

 

Discutez avec d'autres personnes concernées via Facebook

Codicontin® der Schweiz bald nicht mehr erhältlich

Von Prof. Dr. J. Mathis

Le Codicontin® ne sera bientôt plus disponible en Suisse

Prof. Dr J. Mathis